vendredi 26 août 2011

Des nouvelles de mon petit jardin...

... en différé.

J'ai pris ces photos il y a plus d'un mois, mais je n'avais pas pris le temps de vous les montrer.  
Toutefois, je les trouve jolies, et alors que la fin de l'été s'approche tout doucement (mais parfois, comme maintenant pendant que j'écris, on a l'impression que l'automne arrive à grand pas: la température est descendue en quelques heures de plusieurs degrés et l'orage gronde, il pleut à verse et mon coeur s'est serré en voyant des grêlons rebondir sur la rambarde du balcon...), cela fait du bien de se rappeler d'une belle matinée d'été. 





Ce beau tournesol a poussé tout seul, une graine de celui de l'année passée  ayant survécu à mes binages :)



Ah, les rosiers, c'est à la fois mon grand désepoir et une source de joie... Désespoir car je ne sais pas m'en occuper, et je ne prends pas non plus le temps de m'en occuper, donc ils perdent régulièrement toutes leurs feuilles... et joie car malgré tout ils continuent à fleurir! 
 J'ai l'espoir qu'après quelques années passées dans mon jardin, ils auront appris à se défendre tout seuls et qu'ils seront devenus de vaillants rosiers aux tiges solides et pleins de feuilles vertes.


Je ne sais pas comment s'appelle cette fleur, mais je sais que c'est une bisanuelle. Après avoir regardé tout l'été passé ses feuilles vertes dans l'attente de fleurs, j'ai compris que "bisanuelle" signifie que la première année, il n'y a pas de fleurs, pour cela il faut patienter jusqu'à la deuxième année! 

Une de ces fleurs m'a laissé un douloureux souvenir, une de ses "piques" s'est plantée dans mon bras et m'a méchamment piquée, avec enflure et douleur à la clé!




Depuis début juillet, j'ai deux locataires dans mon jardin, mes petites poupoules! Je ne peux pas vous dire s'il s'agit de la même poule sur les trois photos car elles se ressemblent tellement que je ne sais pas les différencier. Pour cette raison, je ne leur ai pas encore donné de nom, je les appelle "mes poupoules"... qu'est-ce que c'est cucul :) Si les voisins m'entendent leur parler, ils doivent se dire que je suis bonne pour l'asile!

Ce sont des appenzelloises barbues, une race suisse dont j'ai entendu parler en allant sur le site de ProSpecieRara. ProSpecieRara lutte pour la sauvegarde des espèces de plantes et d'animaux typiquement suisses.

Mes petites poulettes ne font pas encore d'oeufs car elles sont trop jeunes (j'espère que ça viendra cet automne) mais en attendant elles passent leur temps à gratter le sol (elles ont dévasté le gazon de leur enclos en un temps record ) et à se balader d'un pas saccadé. De temps en temps elles ont des réactions inattendues qui nous laissent perplexes, comme le fait de se mettre à courir puis s'arrêter brusquement... Bref, c'est une source de curiosité et d'amusement inépuisable!


Et pour finir, un autre de mes locataires, mais plutôt dans le genre squatteur celui-là (il a de multiples congénères!), qui a réussi je ne sais pas trop comment à aller s'agripper à un bourgeon de passiflore. Ils ont des dons d'acrobates, les escargots de mon jardin!

Bon week-end!

3 commentaires:

  1. J'adore! Encore des histoires de jardin illustrées! Merci pour ce joli récit!

    RépondreSupprimer
  2. @Le grain de Sable et Broutille: merci pour vos commentaires! Dès que mes poules font des oeufs, je vous tiens au courant :)

    RépondreSupprimer